Gnostica

GNOSTIQUES

Ιαω
Papyrus Bailly
Papyrus de Berlin, ligne 16
Amulette 1
Amulette 2
Papyrus V de Leyde, colonne 6, ligne 14
Papyrus V de Leyde, colonne 10, ligne 24
Papyrus W de Leyde, page 2, ligne 34
Papyrus W de Leyde, page 5, ligne 41
Papyrus W de Leyde, page 13, ligne 11
Papyrus W de Leyde, page 18, ligne 27
Papyrus W de Leyde, page 19, ligne 14
Papyrus W de Leyde, page 19, ligne 17
Papyrus W de Leyde, page 20, ligne 2
Papyrus de Paris, ligne 465
Papyrus de Paris, ligne 953
Papyrus de Paris, ligne 1011
Papyrus de Paris, ligne 1040
Papyrus de Paris, ligne 1130
Papyrus de Paris, ligne 1183

© Magis Optis, 2019.


Papyrus Bailly


οιεηι αοιηυηι ωυευοηι αοι ωυηοεα ωοιωοεα
αεοωιοω αεοηυω ιοα ιηουευω ιηυηιοα ιηειο
αιω ωαι ιαω ω ω

Cette incantation est citée sans indication de provenance par Edmond Bailly dans Le Chant des voyelles, comme invocation aux dieux planétaires, Librairie de l'art indépendant, Paris, 1912.
Remarquer la structure palindromique des deux premières lignes.